H o m é o p a t h i e :

Apaiser :

​- les troubles physiques aigus ou chroniques

- les troubles psychologiques 

L'homéopathie est une forme de médecine douce. Elle est née des recherches du médecin et chimiste allemand Samuel Hahnemann (fin 18è s.) ; une substance entrainant un symptôme chez une personne saine, pourrait chez une personne atteinte de ce symptôme, le faire disparaitre. En effet, le remède stimule le corps et réveille ses capacités d’auto-guérison.

 

Très nombreux, les remèdes homéopathiques peuvent être fabriqués à partir de toutes sortes de substances (végétales, animales, minérales). Les concoctions sont fortement diluées puis soumises à des secousses importantes (dynamisation), procédé qui renforce la puissance du remède. Dans les fortes dilutions, il reste à peine une molécule du produit d’origine, mais son énergie serait apparemment conservée dans le remède final.

 

L’homéopathe analyse l'intégralité des symptômes de la personne et non uniquement ceux liés à la maladie. Ainsi, un certain nombre de substances efficaces contre un symptôme particulier sont associées afin de s’assurer que le malade réagira à au moins l’une d’elles.

Cette pratique ne peut se substituer à une consultation chez un médecin, ou autre professionnel de santé.